EYCH 2018

 

ANNEE EUROPEENNE DU PATRIMOINE CULTUREL 2018

 

 

 

 

ISLANDE "Diffusion et Participation"

Déclaration de Mme. Kristin Huld Sigurðardóttir, 
Directrice Générale de l'Agence Nationale du Patrimoine Islandais. 


"  Le Ministère de l‘Education, de la Science et de la Culture a chargé l‘Agence Islandaise du Patrimoine Culturel d‘organiser et de coordonner l‘Année Européenne du Patrimoine Culturel (EYCH 2018). A dessein, l‘Agence nationale met en place des collaborations avec chacune des institutions gouvernementales concernées par la préservation du Patrimoine Culturel en Islande.

  • L’Agence Islandaise coordonnera ainsi des événements à échelle locale avec les Conseils Régionaux du Patrimoine, huit au total et chacun responsable d’un secteur distinct.
  • Les musées municipaux, les associations civiles et certaines entreprises du secteur public seront également invités à participer.
  • Les Journées Européennes du Patrimoine en Islande seront entièrement dédiés à l’Année Européenne.
  • L’Agence Islandaise est actuellement en pleine discussion avec le Service National de Diffusion Audiovisuelle Islandais, pour une participation éventuelle, l’idée étant de produire plusieurs courts documentaires sur le patrimoine culturel, diffusés à la télévision.
  • Les jeunes publics sont un enjeu spécial pour l’organisation de l’Année Européenne en Islande, avec un nouveau programme participatif et dédié au Patrimoine qui sera bientôt introduit dans les écoles du pays.
  • Enfin, les patrimoines archéologiques et architecturaux seront mis sur le devant de la scène. "

 

- - - 



LUXEMBOURG _  "# Heritage for Future"

Déclaration de M. Patrick Sanavia, 
Directeur Général du Service National des Sites et Monuments du Luxembourg. 


" Afin de pouvoir promouvoir l’organisation de manifestations devant toucher tout le patrimoine culturel du Luxembourg, c’est le Ministère de la Culture qui assume la coordination nationale de l’événement.
 
En septembre dernier, un grand rassemblement « kick-off », auquel le Ministère de la Culture avait invité, a pu réunir plus de 150 personnes issues du monde institutionnel et associatif luxembourgeois. Les thématiques y furent présentés, à savoir éducation et sensibilisation, développement durable et nouvelles technologies, et un appel à projet fut lancé. Ainsi, tous les acteurs sur la plan patrimonial peuvent soumettre des projets au Ministère de la Culture et espérer obtenir le label de l’EYCH pour le Luxembourg.
 
Lors d’une première délibération fin octobre, le Service des sites et monuments nationaux a obtenu le label pour 4 manifestations, dont 2 conférences et 2 expositions.
 
Plus d’informations sur www.patrimoine2018.lu. "
 
 

- - - 



SUEDE _ "Le Futur a une Longue Histoire"

Déclaration de M. Lars Amréus, 
Directeur Général du Conseil National Suédois du Patrimoine. 


" Le Conseil National Suédois du Patrimoine coordonne l’organisation de l’Année Européenne du Patrimoine Culturel (EYCH 2018), en étroite collaboration avec les régions et les acteurs locaux. L’objectif général, en Suède, est de présenter un large aperçu des projets et événements liés au patrimoine culturel, principalement à destination du public, avec une attention particulière portée sur les enfants et les jeunes générations. Les projets d’ores-et-déjà planifiés pour 2018 mettront ainsi en exergue les objectif de l’Année Européenne.
 
Nous invitons actuellement les agences gouvernementales, les organisations civiles, les institutions et les associations à participer à l’Année Européenne. A ce jour, les principaux points de notre action sont les suivants :

  • Un coordinateur national, en poste au Bureau de la Direction Générale, organise le travail à venir avec les divers collègues venus des différents services du Conseil National.
  • Une campagne nationale de communication incluant un site web (offrant notamment un formulaire permettant de soumettre des projets), le recours aux réseaux sociaux et à la presse, ainsi que des activités davantage liés au marketing.
  • De nombreux événements « clés » qui aideront à identifier les valeurs et les objectifs de l’Année Européenne, comme par exemple les Journées Européennes du Patrimoine et la Journée Nationale de l’Archéologie. Les projets régionaux comprennent, entre autres, une conférence « Patrimoine Mondial » sur la migration (région du Västra Götaland) et le Patrimoine Culturel en tant que ressource clé pour le futur (« Découvrir, Expérimenter, Apprécier »), avec de nombreux événements tout au long de l’année (région du Gävleborg).

L’Année Européenne est également à comprendre en tant que source d’inspiration pour de nouvelles initiatives dans les prochaines années qui impliqueront de plus en plus de monde dans la gestion et le développement du Patrimoine Culturel, en Suède comme en Europe. "